La communauté catholique de Gorée a  respecté la tradition en célébrant la fête de la Saint Charles la première semaine du mois de Novembre. Cette belle fête fut l’occasion de retrouvaille de toute la communauté goréenne, des amis de l’île et des simples touristes.

Adrien Sarr, le nouveau curé et Abbé Joseph Touré qu’il a remplacé.
Adrien Sarr, le nouveau curé et Abbé Joseph Touré qu’il a remplacé.

L’édition de 2014 de la fête patronale de Gorée, présidée par l’Abbé Alphonse Seck, Vicaire général et parrainée par la famille Ndiouga Dieng, était placée sous le triptyque : célébration du saint patron, installation du nouveau Curé et retour aux sources pour la diaspora.

Abbé Alphonse Seck dans son homélie a rappelé l’histoire singulière de Charles Borromée faite de piété, de don de soi et de respect des principes dogmatique. Il a ensuite invité les fidèles à s’inspirer de ce grand homme qui fut nommé Archevêque de Milan à l’âge de 25  ans.

La famille Ndiouga Dieng, marraine de l’édition 2014
La famille Ndiouga Dieng, marraine de l’édition 2014

Le choix de la famille Ndiouga Dieng comme marraine  de cette édition répond à un besoin d’impliquer de plus en plus les insulaires catholiques dispersés aux quatre coins du monde dans la vie de leur paroisse originelle. De l’avis de M. Xavier Kane, président du conseil paroissial cela est impératif pour la redynamisation des activités de la paroisse.

Cette édition a été le prétexte d’installer Abbé Adrien Sarr comme nouveau curé de l’île en remplacement de Abbé Joseph Touré. Coïncidence ou prédestination si on sait que Ardien Sarr, jeune séminariste à Ngazobil a passé une bonne partie de sa jeunesse sur l’île de Gorée. Curé de la paroisse il devient  ainsi l’hériter d’une vielle tradition de plus de 500 ans.

L’autre moment fort de cette célébration fut la découverte de la statue de Saint Augustin offerte par Maître Augustin Senghor, Maire de Gorée. Elle est installée à proximité de l’Autel de Saint Joseph.

La fête s’est prolongée avec un cocktail offert par la Marie de Gorée ; suivi d’un déjeuner sur l’esplanade du jardin public.  L’après-midi, les jeunes et moins jeunes ont égayes l’assistance avec des chants, musique et danse.

Pour rappel, la paroisse Saint Charles Borromée de Gorée partage avec la Cathédrale de Saint-Louis le statut de « Fille aînée de l’église du Sénégal ».  La première église de pierre couverte de paille y fut construite en 1482 par les portugais à l’actuel emplacement de la police.

Partager nos contenus