L’église Saint-Charles Borromée située au centre de l’île de Gorée (Sénégal), sur la rue du Chevalier de Boufflers, est l’un des deux édifices sacrés de Gorée.

Comme d’autres églises homonymes à Vienne, Anvers ou Rome cette église a pour saint patron l’archevêque réformateur de Milan – et cardinal italien -, Charles Borromée.

L’ancienne église ayant été brûlée par des soldats pendant la nuit de Noël 1799, au moment de la reprise de l’île par les Anglais, les catholiques de Gorée sont restés privés d’église jusqu’à l’achèvement de cette nouvelle bâtisse en 1830, financée par les signares de Gorée. Dans l’intervalle c’est la maison de la signare Anna Colas Pépin – fille de Nicolas Pépin et nièce de Anne Pépin –, qui a joué le rôle de lieu culte provisoire pour les catholiques de Gorée. Des mariages et des baptêmes y furent célébrés jusqu’à l’achèvement de la nouvelle église.

L’escalier en fer forgé de la tribune a été fondu dans les ateliers de la Marine française.

Partager nos contenus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.